Image non disponible
Image non disponible
Slider

Préserver la planète

« Dans la nature, seules survivent les espèces qui vivent en harmonie avec leur environnement. » Hubert Reeves

Pillage des ressources

Parce que nos modes actuels de production et consommation entraînent une surexploitation des ressources naturelles et détruisent les écosystèmes dont dépend notre survie.

Pollution de l’environnement

Parce que la qualité de l’air, de l’eau et des sols ne cesse de se dégrader sous l’amoncellement de nos déchets de plus en plus toxiques, transformant la nature en décharge à ciel ouvert.

Réchauffement climatique

Parce que l’activité humaine engendre chaque année de nouveaux records de température, multipliant de facto les évènements climatiques extrêmes toujours plus catastrophiques.

Anéantissement biologique

Parce que la destruction des habitats naturels, sous la pression démographique et les pratiques agricoles intensives, provoque la 6e plus grande extinction animale de masse depuis les dinosaures.

Economie circulaire

En considérant tout ce que l’on produit, consomme et jette comme faisant partie d’un cycle dans lequel chacun de nos déchets est d’abord réemployé, puis revalorisé ou recyclé pour éviter d’être enfoui ou incinéré.

Pollueurs-Payeurs

En incluant dans  le  prix de toutes les activités marchandes,  leurs  coûts  sanitaires, sociaux et environnementaux ainsi que le paiement de la taxe carbone par toutes les parties prenantes.

Réduction des émissions GES

En réduisant drastiquement notre dépendance aux énergies fossiles, principales responsables des gaz à effet de serre (GES), dans le domaine des transports, de l’agriculture, de l’habitat et de l’industrie.

Sauvegarde biodiversité

En s’éloignant du dualisme nature/culture qui nous rend étrangers à la biosphère et en favorisant des liens organiques avec tous les écosystèmes vivants pour passer de l’anthropocentrisme au biocentrisme.

Découvrez les pionniers Shamengo
qui préservent notre planète !

Grace Stacy

Los Angeles / États-Unis
Mes sous-vêtements se désagrègent dans la terre en 90 jours
Parce que 85 % des vêtements finissent dans une décharge,  la Canadienne Stacy Grace a eu l’idée de créer une ligne de sous-vêtements 100 % biologiques et compostables. Avec la marque Kent, boxers, culottes, T-shirts, et débardeurs sont, après usage, entièrement désagrégés en 90 jours. Grâce au coton biologique Pima cultivé au Pérou, sans ajout du moindre produit chimique, ni engrais ni pesticide, et récolté à la main, chaque vêtement KENT (même l'emballage) est entièrement biodégradable et compostable : ne jetez plus votre votre sous-vêtement, plantez-le et enrichissez la terre en nutriments !

L’école Shamengo

Apprendre à préserver la planète. Un de nos quatre enseignements cardinaux au service d’une nouvelle philosophie de vie.