Je développe des engrais bio 100% locaux pour une agriculture saine et durable

Au Bénin, un agronome a trouvé une alternative aux pesticides chimiques pour limiter leurs impacts néfastes sur l’environnement. Il s’est souvenu d’une pratique de ses parents : elle consiste à placer des graines de margousier dans les maisons, car il agit comme un répulsif. Il en a fait un pesticide biologique très attractif et accessible pour les agriculteurs. Cette solution est la moins chère du marché et elle offre des rendements intéressants. Elle a donc tout pour séduire les agriculteurs du Bénin et au-delà.

J’utilise des micro-organismes pour la résistance des sols, des animaux et des humains

EM Agriton produit et distribue des produits naturels pour le secteur de l’agriculture, principalement. Ces produits visent à améliorer les aspects biologiques, physiques et chimiques du cycle végétal-animal-matière organique-sol. Ils sont conçus à base d’EM®, combinaison de micro-organismes bénéfiques et efficaces (bactéries, lèvres, champignons).

J’ai inventé l’agriculture naturelle “zéro budget”

L’agriculture naturelle zéro budget (Zero Budget Natural Farming) désigne un ensemble de méthodes agricoles et un mouvement paysan, qui s’est répandu dans différents états de l’Inde. La libéralisation de l’économie indienne a conduit à une crise agraire profonde qui fait de la petite agriculture une activité non viable. Les semences, intrants et marchés privatisés sont inaccessibles et coûteux pour les paysans de plus en plus endettés. L’agriculture “sans budget” propose de mettre fin à la dépendance à l’égard des prêts et réduire considérablement les coûts de production, pour mettre fin au cycle de la dette pour les agriculteurs désespérés tout en respectant l’environnement.

Mes variétés de légumes n’ont pas besoin d’être arrosées !

Cet ingénieux agriculteur a mis au point une technique de culture permettant de sélectionner des variétés de fruits et légumes rendues particulièrement résistantes par leurs conditions de culture difficiles. Plantées en milieu hostile (faible présence d’eau et de terre), les récoltes de Pascal, en particulier les tomates, sont pourtant très savoureuses. Il utilise d’anciennes semences qui ont été replantées, année après année, pour finalement devenir résistantes et productives.

Je mets en relation propriétaires de jardins et jardiniers sans terrain

Cette initiative est née d’un constat simple : certains propriétaires de jardins n’ont pas le temps, l’envie ni l’énergie de jardiner tandis que d’autres personnes ont la main verte et rêveraient de cultiver leur potager mais n’ont pas de jardin. “Plantez chez nous” permet à des propriétaires de mettre à disposition quelques mètres carrés de leur jardin pour que d’autres passionnés s’en occupent. Le site propose une carte des jardins disponibles en France et dans l’Europe francophone.

J’ai inventé une alternative naturelle au glyphosate

La question du glyphosate, herbicide suspecté d’être cancérigène, fait débat depuis de nombreuses années. La molécule, inventée dans les années 1970 par des scientifiques de la firme américaine Monsanto, a été commercialisée sous la marque Roundup. De nombreuses études ont démontré ses effets néfastes pour l’homme, l’environnement et la biodiversité. Ingénieur en biologie, le fondateur d’Osmobio a mis au point un désherbant naturel qui pourrait se substituer au glyphosate, avec l’avantage de ne pas être nocif pour l’humain et la planète.

J’ai conçu une technique agro-écologique pour lutter contre les parasites du maïs

Ce scientifique indien a mis au point une technique révolutionnaire permettant d’éliminer les parasites du maïs, en particulier “l’herbe des sorcières” et la pyrale, un papillon destructeur, sans recourir à des engrais, herbicides ou pesticides. Et ce, tout en augmentant les rendements et la fertilité du sol. Ce procédé agro-écologique repose sur l’utilisation conjointe de deux plantes : le desmodium et l’herbe à éléphant. Grâce à cette méthode simple, le Kenya a décuplé sa production de maïs.

Nous prouvons la rentabilité de la permaculture sur un hectare

La Ferme du Bec Hellouin est devenue une ferme pilote modèle en France et à l’international. Créée en 2006 par deux néo-ruraux, Charles et Perrine Hervé-Gruyer, la ferme est devenue une référence pour les méthodologies qu’elle développe et les rendements qu’elle génère. Grâce à une approche totalement écologique du traitement des sols et des cultures, elle est capable de produire autant de fruits et légumes bio sur 1000 m2 qu’une exploitation traditionnelle en produit sur une surface dix fois plus grande. La ferme propose des paniers bio et des formations en permaculture pour les agriculteurs de demain.

J’ai remis à l’honneur le zaï pour faire germer les graines en plein desert

Yacouba Sawadogo a redécouvert les vertus d’une approche ancestrale appelée “zaï” ou cordon pierreux. La technique consiste à dresser de petites barrières rocailleuses afin de freiner le ruissellement de l’eau, ce qui permet à cette dernière de s’infiltrer dans le sol, et à la terre de ne pas glisser en aval. Des trous assortis d’engrais sont ensuite creusés près des pierres. La plante, mieux alimentée, peut ainsi pousser même en saison sèche et sur n’importe quel sol.  Ce paysan burkinabé a réussi à créer une forêt de près de 40 hectares sur des terres autrefois stériles et abandonnées. Aujourd’hui, il possède plus de 60 espèces d’arbres et d’arbustes dans l’une des forêts les plus diverses, plantée et gérée par un agriculteur du Sahel.

J’ai remis au goût du jour le lait de foin, écologique et parfumé !

Cet éleveur autrichien produit un lait à partir de foin qui renferme de nombreuses qualités : qualité bactériologique, profil en acides gras, texture et goût des beurres et des fromages, rendement fromager. Les exigences principales sont une alimentation à base d’herbe fraîche et de foin. La part de fourrage grossier dans la ration journalière doit représenter au moins 75% en poids de matières sèches. Les ensilages et l’herbe enrubannée sont interdits. De plus, la production de lait de foin est réalisée avec des systèmes à faible empreinte carbone. Le lait de foin bénéficiant du label “Spécialité traditionnelle garantie” est donc vertueux à tous points de vue !