J’ai créé la Cité Internationale de l’innovation et du savoir au Bénin

À travers Sèmè City, le Bénin souhaite former une nouvelle génération de talents et favoriser l’éclosion de nouveaux modèles de croissance inclusive et durable fondés sur l’« Innovation Made in Africa ». Cette zone économique spéciale entend promouvoir une économie du savoir créatrice d’emplois, de richesse et de croissance.

Je suis le maire d’une ville où le piéton est roi

Dès 1999, lors de sa première élection en tant que maire de Pontevedra, Miguel Anxo Fernandez Lores ambitionne de faire de sa ville un modèle de développement urbain en bannissant la voiture. Deux décennies plus tard, le pari consistant à permettre aux citoyens de reprendre possession de l’espace urbain est réussi. Dans cette ville de Galice de 83 000 habitants, il n’y a plus de feux de circulation ni de stationnement intramuros. Les parkings à la périphérie de la ville, situés à une dizaine de minutes à pied de l’hypercentre, sont gratuits. La ville offre des espaces épurés sans obstacle, végétalisés et  joliment éclairés pour le plaisir des habitants et des touristes !

J’utilise des plantes indigènes pour reverdir les villes

Nativus est une start-up équatorienne qui mène des travaux de recherche appliquée sur des plantes indigènes, en identifiant les espèces particulièrement appropriées pour un usage urbain. Nativus procède à la collecte, l’étude et l’expérimentation de plantes afin de comprendre leurs avantages et la meilleure façon de les utiliser pour améliorer la performance des infrastructures vertes. L’utilisation de plantes indigènes pour les villes durables encouragera la conservation à l’intérieur de la ville, vise à améliorer les liens avec la nature et créer une identité paysagère locale.

 

J’ai transformé une ville minière en ville pilote du développement durable

Loos-en-Gohelle est un ancien site minier situé dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Pendant 136 ans, de 1850 à 1986, le charbon y a été a été exploité. Dans les années 2000, suite au déclin des activités industrielles, la ville décide de se lancer dans le développement durable en s’appuyant sur un héritage post-industriel important et son cortège de maux : chômage, délocalisations, friches, pollution… La dynamique de changement proposée vise à construire un nouveau mode de vie en tenant compte des racines, du passé. Aujourd’hui, non seulement Loos-en-Gohelle est devenue une ville verte, mais elle rayonne au niveau régional comme l’un fleurons de la transition énergétique du Nord, au point d’être devenue une véritable ville-laboratoire.

J’ai ré-enchanté ma ville avec l’aide de tous les citoyens !

Habitant des Mureaux depuis 15 ans, Jean-Marc Semoulin est convaincu que la devise de sa ville “Notre ville a du talent” est une réalité. C’est pourquoi, il a décidé de lancer “Vivre les Mureaux” une initiative citoyenne inclusive pour transformer Les Mureaux en une ville pilote du plein emploi, avec le développement du tourisme comme levier, et un essaimage en France et à l’internationale. Zéro Exclusion, Zéro Carbone, Zéro Pauvreté, tels sont les objectifs que s’est fixé le projet qui réunit plus de 600 acteurs en plusieurs collèges pour mettre  en place  ce pôle territorial de coopération économique afin de réinventer les Mureaux. Pour ce faire, les organisateurs comptent sur la co-création et ont partagé un outil collaboratif qui a recueilli plus d’une centaine de propositions.