J’ai réinventé l’espace de la salle de classe

Avec la “classe mutuelle”, Vincent Faillet a réinventé l’espace de la salle de classe. Plus de cours magistral où le prof se tient sur l’estrade et fait un cours descendant face à des élèves assis, immobiles et silencieux. Ils travaillent désormais en petits groupes, discutent, interagissent debout et s’expliquent le cours sur des tableaux accrochés tout autour de la classe. La volonté de l’enseignant est donc d’être au milieu de ses élèves qui travaillent ensemble. Forts de cette expérience de partage, ses élèves ont retrouvé le goût de l’école et le plaisir d’apprendre, chacun à son rythme.

J’ai créé une école où les enfants apprennent à vivre ensemble

Isabelle Peloux a fait le constat que la coopération s’apprenait. Elle donc fondé l’école du Colibri qui met en œuvre un projet pédagogique permettant aux enfants de bien vivre ensemble. C’est une école primaire privée sous contrat qui suit les programmes de l’éducation nationale tout en appliquant un projet pédagogique spécifique basé sur l’apprentissage de l’empathie, de la créativité, de l’écocitoyenneté et du travail d’équipe. Aujourd’hui l’école compte de 35 à 40 élèves du CP au CM2 répartis en 2 classes. Cerise sur le gâteau : elle organise régulièrement des formations à la pédagogie coopérative destinée aux enseignants, aux éducateurs, ou à toute personne impliquée dans l’éducation des enfants.

J’ai créé un jeu de Lego écolo à base de bouchons plastique

Clip it ambitionne de changer les comportements de consommation de façon ludique et créative. 99% du jeu est composé de bouchons plastique d’usage courant tels que des bouchons de bouteilles de lait, d’eau, de soda… disponibles dans toutes les familles. Les enfants collectent les bouchons en plastique qui sont reliés entre eux grâce à des petites clés d’assemblage. Ces “clips” sont réalisés à partir de plastique recyclé.