J’ai lancé une filière lin locale pour une mode éthique et responsable

La Normandie est le leader mondial de la production de lin textile. LINportant, Société d’Intérêt Collectif, relocalise le processus de transformation de la matière première jusqu’à la fabrication du produit fini. Le lin est une fibre textile bien plus écologique que le coton, sa culture étant peu gourmande en eau. C’est une plante zéro déchet : la fibre, légère et résistante, sert pour le textile, le papier, la corderie ou le bois aggloméré, les graines pour de l’huile ou la cosmétique. Un T-shirt en lin est naturellement anti-bactérien, antifongique et hypoallergénique, thermorégulateur et hydro-régulateur. En fin de vie, il pourra être composté.  LINportant développe une mode éthique, biologique et éco-responsable, qui défend l’industrie du textile français.

Nous créons de vraies belles chaussures véganes

Faire tomber ce cliché de végan vert hippie qui n’a pas de goût en matière de mode, est l’objectif de l’entreprise “Minuit sur Terre”. Des chaussures fabriquées dans l’éthique, sans matières animales, avec l’impact environnemental le plus faible possible, sans concession ni sur le style, ni sur la qualité. Par exemple, ils sont les seuls en France à utiliser cette matière révolutionnaire composée de raisin (déchets des vendanges) et d’huiles végétales. La doublure et la semelle intérieure de leurs chaussures sont composées de viscose de céréales. Ils travaillent aussi avec de nombreuses matières recyclées : bouteilles plastiques repêchées dans la Méditerranée pour l’intérieur des sacs, le mesh et les lacets ; caoutchouc recyclé pour les semelles des baskets et coton recyclé pour un nouveau projet top secret ! Leur mission est de proposer une alternative au cuir animal durable, écologique et qualitative. Tous leurs produits sont labellisés par PETA. En août 2019, ils ont créé “Aurore” la plateforme de seconde main où sont vendus les prototypes, paires portées pendant les shooting ou avec un petit défaut, mais aussi les paires en bon état que vous ne souhaitez plus porter. Pour une seconde vie de leurs modèles.

J’ai créé une bourse qui récompense le long-terme et la fidélité des investisseurs

En 2008, la crise des subprimes a révélé les dérives du modèle capitaliste, en particulier le système financier. Le lancement d’un système de cotation récompensant le long-terme repose sur un constat : plus les actions restent longtemps dans le portefeuille d’un investisseur, plus elles pèsent lourd lors d’un vote en assemblée générale. Les entreprises cotées à la LTSE sont soumises à ce mécanisme ainsi qu’à d’autres règles comme l’interdiction de lier le salaire des dirigeants aux résultats à court terme. Dans ce contexte encourageant une vision à long terme, les principes de transparence et de surveillance sont valorisés pour une meilleure gouvernance des entreprises.