J’ai inventé un protocole qui permet aux paralytiques de remarcher !

Grégoire Courtine, neuroscientifique, développe depuis plus de 15 ans une approche visant à comprendre les mécanismes de la marche en lien avec l’activation du cerveau. Le nouveau traitement qu’il a mis au point provoque une stimulation électrique de la moelle épinière. Un implant posé au niveau des lombaires, accolé à la moelle épinière, complète ce dispositif. A plus long terme, le chercheur et ses collègues du Centre de neuroprothèses de l’EPFL étudient la possibilité de décoder les signaux contrôlant les mouvements des jambes directement depuis le cerveau, et d’utiliser cette information pour stimuler la moelle épinière. Un véritable espoirs pour des milliers de personnes atteintes de paralysie !

J’ai créé un assistant personnel garantissant la confidentialité de vos données !

L’entreprise américaine Mycroft a développé deux assistants personnels intelligents baptisés Mark One et Mark Two. Ces assistants vocaux visent à apporter aux utilisateurs une solution qui ne collecte ni ne vend leurs données. L’objectif de Mycroft est de protéger la vie privée en offrant un certain niveau de sécurité et en permettant aux utilisateurs de reprendre le contrôle de leurs données et informations. Par conséquent, aucune publicité ne franchit le seuil de l’assistant personnel.

J’utilise un drone avec caméra infrarouge pour sauver les espèces animales menacées

Tous les animaux émettent de la chaleur. Des écologues et des astrophysiciens de l’Université de Liverpool ont utilisé cette propriété pour inventer un système capable de surveiller des populations d’espèces animales en danger dans des zones difficiles d’accès. Claire Burke et son équipe ont mis au point un drone muni de caméras thermiques infrarouges et doté d’intelligence artificielle permettant de reconnaitre les animaux grâce à leur empreinte thermique enregistrée dans une base de données.

J’ai inventé un robot 100% made in France qui analyse et purifie l’air

Ce polytechnicien originaire de l’ile Maurice a conçu Diya One, robot qui sert à analyser l’air des hôpitaux, des centres commerciaux, des musées et autres lieux publics… Diya One est un robot de services trois en un. Grâce à ses réseaux de neurones inspirés de la biologie humaine, ce robot est capable de naviguer de façon autonome dans différents environnements variés, y compris les plus contraints, c’est-à-dire comportant des obstacles et des évènements inattendus, pour remplir trois tâches principales : la purification de l’air intérieur, la gestion de l’énergie et la télésurveillance.