J’ai inventé le premier coeur artificiel

Le professeur Alain Carpentier, qui a consacré plus de 40 ans de sa vie à la recherche médicale en cardiologie, a transformé en réalité le rêve d’un coeur entièrement artificiel. L’insuffisance cardiaque chronique est une maladie évolutive qui touche plus de 20 millions de patients en Europe et aux Etats-Unis. Le cœur artificiel Carmat est un dispositif dont le but est de fournir une solution pérenne aux patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale sans traitement  alternatif du fait de la pénurie d’organes humains en bon état. Il présente trois innovations majeures : biocompatibilité, pulsatilité et auto-régulation.

J’ai créé le premier exosquelette “bras et jambes” dirigé par la pensée

Le professeur Benabid, neurochirurgien français et membre de l’Académie des sciences, a lancé le projet BCI (Brain Computer Interface) permettant de connecter directement le cerveau au corps par le biais d’une puce implantée dans le crâne. Grâce à cet exosquelette de dernière génération, les tétraplégiques retrouvent l’espoir et la capacité de marcher. Equipé de 14 moteurs et de câbles pour permettre la mouvement des bras et des jambes, l’exosquelette pèse 60 kilos.