J’ai inventé le béton qui transmet la lumière

En 2010, le pavillon italien de l’Exposition universelle de Shanghai a montré un exemple de l’utilisation du béton translucide. 3 774 panneaux transparents ont été posés sur sa façade, pour une surface de près de 1 900 m². Résultat : un jeu d’ombre et de lumière tout au long de la journée et un bâtiment partiellement translucide la nuit. Assemblés comme un mur ventilé, les panneaux préfabriqués ont également contribué à l’isolation thermique du pavillon. Combinaison de fibre optique et de béton, Litracon Classic® est le premier béton translucide au monde. C’est un matériau homogène qui peut être produit sous forme de blocs de construction préfabriqués. Ce matériau révolutionnaire permet non seulement de créer des panneaux lisses, mais aussi des objets 3D comme des objets de décoration ou du mobilier urbain.

 

J’ai créé le béton de bois à empreinte carbone négative

L’entreprise Lignoroc s’est spécialisée dans la construction biosourcée en valorisant les sous-produits de l’industrie forestière. Elle mélange le granulat de bois, issu de forêts certifiées PEFC, à du ciment pour produire du bois-béton, sans gravier ni sable. Le béton de bois existe depuis des décennies, mais Lignoroc l’a  rendu structurel, en créant des panneaux prêts à installer, adaptés à la préfabrication lourde. Le béton de bois présente de nombreux avantages : résistance au feu, confort thermique et phonique, légèreté trois fois supérieure au béton traditionnel, adapté aux zones sismiques niveau 4, rapidité de construction. Plus de 60 bâtiments ont déjà été construits avec la technologie Lignoroc et répondent parfaitement à la norme RE2020 avec un bilan carbone neutre ou négatif.