Je préserve la forêt équatoriale en créant des claustras en robinier plutôt qu’en teck.

Christine Martinet

National / CAHORS
Innovation : Commercialisée / diffusée
Les structures et mobiliers d’extérieur sont la plupart du temps réalisés en bois exotiques dont l’exploitation, souvent illégale, met en péril la forêt tropicale. Architecte paysagiste, Christine Martinet crée des claustras (parois ajourées) originaux en bois de robinier (faux-acacia) issu de forêts européennes. Le robinier présente les mêmes caractéristiques que les bois exotiques : résistance, confort et imputrescibilité. Il constitue ainsi une réelle alternative à l’utilisation des bois tropicaux les plus prisés. Le robinier est un bois européen certifié FSC, ne nécessitant aucun traitement chimique grâce à ses composants fongicides et insectifuges propres. Aucune substance toxique n’est donc utilisée pour lutter contre la pourriture et les champignons. En outre, ce bois ne génère pas d’échardes, c’est le seul bois européen en classe I pour sa dureté. Il résiste très bien aux variations de température et d’humidité de l’air. Une durabilité incomparable et surtout… naturelle !
|

Échangez, soutenez, discutez !