Je fais des chenilles de karité une alternative durable à la viande et au poisson

Kahitouo Hien

Burkina Faso, Afrique / Ouagadougou
Innovation : Commercialisée / diffusée
La consommation de chenilles des arbres à karité est inscrite dans les mœurs des Burkinabé et plus largement en Afrique de l’Ouest depuis la nuit des temps, mais seulement là où ces arbres sont présentes en quantité. Kahitouo Hien, ayant découvert pendant ses études tout le potentiel nutritionnel niché dans ce petit insecte, a entrepris d’étendre et de disséminer la consommation de ces chenilles, sources durables de protéines, dans toute la sous-région. Un vaste chantier qui porte déjà ses fruits!
|

Échangez, soutenez, discutez !