J’ai inventé une soie plus résistante que l’acier

Thomas Scheibel

Allemagne / Planegg Munich
Innovation : Commercialisée / diffusée
Ce chimiste allemand a réussi à inventer un processus permettant de transformer des bactéries en une soie de synthèse. A l’aide de techniques de fermentation, ces bactéries génétiquement modifiées produisent des protéines de soie d’araignée. Cette matière est ensuite tissée en fibre de soie ultra résistante et fabriquée en grande quantité industrielle. Ce bio-matériau est utilisé pour la fabrication de chaussures, vernis à ongles mais également des implants médicaux.
|

Échangez, soutenez, discutez !