Green Tech

    Michael Roes

    LANGON / France
    Nous recyclons l'urine pour stimuler l'agriculture et l'industrie
    Toopi Organics est le fruit de la rencontre de 3 entrepreneurs en 2018. Mathieu Préel, gérant de la société de location de toilettes sèches "Un Petit Coin de Paradis" était confronté quotidiennement à la problématique du recyclage de l’urine humaine. Pierre Huguier, docteur en écotoxicologie et fondateur de la société de biocontrôle HUGGIT, et Michael Roes, fondateur de la société de fertilisants biologiques Mr Organics, ont développé avec lui un procédé microbiologique pour convertir l’urine en biofertilisant. Toopi Organics a breveté un procédé microbiologique pour enrichir l’urine humaine en micro-organismes d’intérêt agronomique. L’urine, qui contient déjà les éléments fertilisants NPK (Azote, Phosphore, Potassium), est dépolluée et convertie en biostimulants à moindre coût. L'objectif écologique est double. En France, nous souillons chaque année plus de 200 milliards de litres d’eau potable avec notre urine. Le premier objectif est de préserver la ressource en eau, en collectant 1 à 5 % des volumes d’urine produits. Le second objectif est de libérer les agriculteurs de la dépendance aux engrais minéraux, en leur proposant une véritable alternative écologique, avec des intrants naturels plus efficaces et moins chers que les engrais chimiques.

    Prenons soin de nous informer !

    Que sont-ils devenus ?

    27 novembre 2018
    OLIVIER DESURMONT - Fondateur de Sineo, président de Cooptalis

    Nouveaux pionniers

    21 novembre 2018
    Interview de LUC MILBERGUE et SEBASTIEN ACKERMANN, co-fondateurs de Base innovation

    Shamengo fait voyager SNCF Réseau en Suisse !

    3 mars 2018
    Du 29 janvier au 2 février dernier

    Rémi Succoja lève plus de 800.000 €

    8 janvier 2018
    en moins de 6 semaines !

    Journée mondiale de la femme

    8 mars 2017
    Bunker Roy, l’ami des « grand-mères «  devenues ingénieurs solaires

    La Chine polluée par un épais brouillard de particules fines

    4 janvier 2017
    La pollution atmosphérique de Pékin est effrayante. La Chine a infligé des amendes de millions de dollars à des contrevenants présumés pour avoir enfreint les règles anti-pollution. Selon les médias officiels, 24 villes ont publié début janvier les premières alertes rouges pour pollution.En 2017, la Chine entre dans sa troisième année d’une «guerre contre la pollution» visant à […]