Je répare les souvenirs liés aux états de stress post-traumatiques

Alain Brunet

Canada / Montréal
Innovation : Commercialisée / diffusée
Ce chercheur en psychiatrie de l’Université de McGill a mis au point une thérapie de reconsolidation mnésique destinée aux personnes victimes de grands traumatismes. Après avoir absorbé un bétabloquant associé à un protocole précis de réactivation du souvenir, on demande au patient de rédiger son souvenir qu’il relira a haute voix à chaque séance. Les molécules diffusées par le bétabloquant interfèrent dans le ré-enregistrement de la charge émotionnelle du souvenir dans la mémoire à long-terme sans l’altérer. Au bout de 4 à 6 séances hebdomadaires, la plupart des patients ressentent une nette diminution de leurs symptômes de stress post-traumatiques. Ce chercheur est venu proposer son aide en France après les attentats de Paris et Nice en 2015-2016.
|

Échangez, soutenez, discutez !