J’ai inventé une imprimante à eau

Sean Xiao-An-Zhang et son équipe de chercheurs à l’Université de Jilin en Chine ont mis au point une imprimante à jet d’eau. Grâce à des dépôts de colorants invisibles dans le papier, l’écrit se dévoile au contact de l’eau. L’impression disparait au bout d’une vingtaine d’heures après séchage du papier qui est alors recyclé pour de nouvelles utilisations. Moins de gaspillage, moins cher, moins polluant : le trio gagnant.

J’ai créé le premier drone taxi qui vous emmène partout en un clin d’oeil !

Ehang est l’une des premières sociétés à s’être lancée dans un projet  de drone taxi baptisé “Ehang 184”. Celui-ci, conçu comme un appareil à taille humaine doté d’hélices et d’un cockpit d’hélicoptère, ressemble à une voiture volante. Ce véhicule intelligent est capable de transporter une personne et un bagage léger à près de 130 km/h et à une altitude maximum de 500 mètres, durant environ 25 minutes. La société chinoise promeut son innovation comme le futur du transport particulier.

J’ai créé un appareil de mesure de la qualité de l’air

Cet ingénieur français a créé à Pékin Airvisual. Cette start-up s’est spécialisée dans la collecte d’informations sur la qualité de l’air. Elle fabrique et vend des capteurs que tout un chacun peut avoir dans son appartement ou sur son balcon. Airvisual produit ses propres données à partir de tous les capteurs reliés et disséminés partout sur la planète. Airvisual récupère aussi les chiffres officiels de plus de 9 000 villes dans le monde, et y ajoute des données provenant d’images satellites. Airvisual peut ainsi offrir une carte mondiale de la pollution et de la qualité de l’air en temps réel !