Les pionniers

La déforestation de l’Amazonie s’accélère suite au nouveau code forestier du Brésil…

18 novembre 2013
Après quatre années de baisses consécutives de la déforestation de l’Amazonie, une hausse de 28% a été enregistrée par l’Institut National de Recherche Spatiale au Brésil. Les écologistes et militants tirent la sonnette d’alarme.
Prendre soin de soi

Le nouveau code forestier est entré en vigueur au Brésil en Mai 2012. Après des semaines de débats et l’appel des militants écologistes à s’opposer au texte, la présidente Dilma Rousseff a décidé de l’appliquer en dépit des promesses faites pendant sa campagne électorale : elle avait alors annoncé qu’elle mettrait son veto à toute amnistie sur les crimes environnementaux.

Ce nouveau code est décrié par la population et perçu comme une victoire des lobbys agro-alimentaires super puissants. Le texte prévoit, entre autres, l’annulation des poursuites judiciaires de ceux qui avaient déboisé la forêt illégalement en 2008, et prévoit même un assouplissement de la préservation de la forêt. Aujourd’hui, 80% de la forêt est protégée. Le taux risquerait de baisser à 50% d’ici 2020. 

C’est ainsi que près de 5 843 km2 ont été déboisés entre Juillet 2012 et Août 2013, soit l’équivalent du département de la Corrèze. 

Inutile de préciser que les conséquences écologiques sont désastreuses : érosions des sols, émission de CO2, pollution de l’eau, réchauffement climatique… De sérieux enjeux nous font face. La déforestation continue donc, en dépit des organisations écologiques qui tirent la sonnette d’alarme, en dépit de nos connaissances sur l’importance du poumon de notre planète…

 

Pour aller plus loin:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/11/16/au-bresil-la-deforestation-de-l-amazonie-repart-apres-des-annees-de-ralentissement_3514946_3244.html