On en parle

Transition énergétique: place à la décentralisation

18 novembre 2013
Le think tank ‘La fabrique écologique’ réfléchit à de nouvelles solutions pour une transition énergétique efficace et rapide. La décentralisation de la gestion des énergies renouvelables est au coeur des propositions rendues publiques le 5 Novembre 2013.
Prendre soin de soi

Les experts européens accusent le retard de la France en matière de transition énergétique: Pourquoi? 

Contrairement aux autres pays voisins, la France repose sur un état centralisateur. Or, un état centralisé et bureaucratique est-il compatible avec les énergies renouvelables, qui ont besoin d’être localisées et inscrites dans un territoire?

 En effet, les énergies renouvelables nécessitent un champ d’action délimité: les panneaux solaires, les éoliennes et autres biomasses agissent dans une localité et pour celle ci. 

 C’est pourquoi la Fabrique écologique propose la décentralisation de la gestion énergétique, en laissant plus de marge de manoeuvre aux collectivités territoriales: aux régions, aux départements, aux villes. 

Un projet de loi «Modernisation de l’action publique territoriale et affirmation des métropoles» est en cours de discussion au Parlement. Cependant, aucun aspect pratique n’est évoqué dans ce projet. C’est pour cela que la Fabrique déclare urgent que la loi confie aux autorités territoriales un rôle «plus explicite» en matière d’énergie. 

  

Pour aller plus loin:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/11/05/les-territoires-leviers-de-la-transition-energetique_3508252_3244.html