Les pionniers

Anjou Olivier Cousin: l’autre AOC

02 octobre 2013
Parce que les techniques viticoles d'Olivier ont été considérées excentriques et hors normes, il a dû quitter le label AOC en 1995... Interdit donc pour lui de marquer ses bouteilles 'vin d'Anjou', ce qu'il fait tout 'naturellement'.
Créer dans l'éthique

A vouloir tout labelliser, catégoriser, étiqueter, une grande partie des personnes  légitimées à porter de telle ou telle nomination  s’en voient interdites.

Olivier Cousin en est l’exemple: depuis sa campagne d’Anjou où il est né et a grandi, il a développé une agriculture éthique, biologique et durable.

En 1995, les membres de l’AOC lui font comprendre qu’il n’a plus le droit d’éttiqueté son vin ‘Vin d’Anjou’. Ces techniques sont regardées d’un mauvais oeil par ses concurrents, d’où son départ de l’appellation. Qu’importe: il s’agit tout de même d’un vin d’Anjou, et Olivier le fera signifier!

Aujourd’hui, quelques vingt ans plus tard, la fédération viticole l’attaque en justice pour délit d’AOC trompeuse.

Nous voulons témoigner de notre soutien à Olivier.