Les pionniers

La ségrégation raciale au coeur de la crise de Détroit?

26 août 2013
L’historien Thomas Sugrue revient sur les origines du déclin de Détroit . La ville s’est en effet déclarée en faillite le 17 Juillet dernier, provoquant ainsi un remous médiatique à l’international. On débriefe.
S'engager pour les autres Mots-clés : Démocratie/Droits de l’homme, Egalité des chances et cohésion sociale

Racisme et ségrégation sociale seraient deux variables à prendre en compte dans l’explication de la dégringolade économique et sociale de la ville. 

La population afro-américaine migre en masse à Détroit à partir des années 20, attirée par les trois Géants de Détroit (General Motors, Ford et Chrysler). Mais les Blancs rejettent leur venue . La ségrégation fait rage et les espaces publics sont d’utilisation racialement distinctes.Les Blancs peu à peu fuient le centre. Conséquences: les investissements de la ville chutent, provoquant une hausse de chômage et  empêchant la ville de se développer.La frustration, la misère et le marché noir grandissent.

 Dans ces temps de crise, on a tendance à en infliger les causes à des facteurs extérieurs et indépendants de nos actions : c’est l’économie qui dirige, c’est l’économie qui sévit. Or, on oublie sans doute à quel point tout est interconnecté, surtout à l’heure d’une mondialisation effrénée. Le professeur montre bien comment l’économie d’un pays dépend aussi de son contexte sociopolitique. 

Pour aller plus loin:

Courrier International, Juillet, n°1186