Les pionniers

Le malvoyant qui voit plus loin que tout le monde

29 avril 2015
Neil Harbisson, le premier humain cyborg a encore repoussé les limites de la science. Notre pionnier est à présent capable de percevoir des couleurs qu’aucun autre humain ne peut voir à l’œil nu … puisqu’il voit jusque dans l’espace.
S'engager pour les autres Mots-clés : Autonomie des handicapés

Né de la contraction de l’expression organisme cybernétique, le terme “cyborg” désigne tout être vivant  dont les capacités sont  augmentées par des ajouts mécaniques au sein même de son corps. Neil n’échappe pas à cette définition puisque une antenne cybernétique, intégrée à son corps, le relie aux réseaux internet .

Une connexion Wi-Fi lui permet de capter des images, en direct d’un satellite, sous forme d’ondes lumineuses que son antenne retranscrit en ondes sonores. La fréquence vibratoire de ces dernières lui permet de deviner les couleurs qu’il « entend».

Grâce à cette technologie, il a notamment accès aux ondes ultraviolets et infrarouges que les humains ne peuvent pas percevoir et qui sont plus courantes dans l’espace.

Dans une interview, Neil  décrit cette découverte comme : « une vision merveilleuse, complètement différente de tout ce que j’ai pu observer sur Terre …qui paraît un peu plus fade».

Qu’il suscite la curiosité ou la polémique, l’homme qui prétend « ne pas utiliser la technologie, mais être la technologie » ne laisse personne indifférent.