Les pionniers

Fermentalg fait le plein de micro-algues

25 février 2015
Grande nouvelle pour Fermentalg : l’entreprise de biotechnologie de notre pionnier Pierre Calleja s’allie à des leaders de la chimie & de la fermentation industrielle pour former le consortium Trans’Alg. Le but ? Produire à échelle industrielle des substituts aux énergies et matériaux issus du pétrole, le tout à l’aide de micro-algues.
Préserver la planète Mots-clés : Green Tech

Ce programme collaboratif, financé à hauteur de 13,9 millions par Bpifrance, va ainsi permettre d’élaborer de nombreuses alternatives aux plastiques ou aux carburants traditionnels. Trans’Alg a pour ambition de produire en masse ces matières premières alternatives, à bas prix  (entre 1 à 5 € le kilo).

La technologie brevetée de Pierre Calleja s’attaque ainsi à la raréfaction annoncée de deux ressources : le pétrole et le poisson sauvage. Elle permet de produire des molécules qui offrent une solution durable dans de nombreux domaines de  notre quotidien : alimentation humaine et animale, cosmétique, bioplastiques et biocarburants.

La chimie dite « verte »  représente déjà 22% de l’ensemble du secteur et les initiatives comme celle de Pierre Calleja devraient augmenter.  Ce marché a en effet un fort potentiel de développement et figure parmi les 7 ambitions stratégiques listées par le Commissariat Général à l’Investissement. Preuve du poids de cette nouvelle économie, l’action Fermentalg est cotée sur Euronext Paris.

Plus d’informations sur www.fermentalg.com.

 

©Copyright Fermentalg 2012