L'équipe

Bilan de stage chez nos pionniers: Acte 2!

03 juillet 2014
Etudiante Promising, Chloé nous livre ses impressions sur son stage auprès de Philippe Brousseau, de retour en France. On s'y croirait.
S'engager pour les autres

      “Et voilà, c’est terminé. Un stage inoubliable qui aura duré un peu plus de deux mois. Cette expérience m’a fait m’ouvrir encore un peu plus sur le monde et les personnes de manière générale. Je suis très fière d’avoir pu participer à ce partenariat. Je reviens avec un projet encore plus construit qu’auparavant. Je retiens de cette expérience le sentiment que l’innovation doit être au service de l’humain prioritairement. Il est important pour moi de retrouver des valeurs fondamentales comme la solidarité, le respect de l’environnement dans le poste que j’occuperai. J’ai constaté qu’il est tout à fait possible d’allier « innovation » et « éthique ». Ce stage m’a conforté dans mon désir de me sentir utile pour une communauté ou pour l’environnement. Le profit monétaire doit être, pour moi, indissociable au développement et porteur de valeurs humaines. J’ai eu aussi la chance de partager des moments rares et inoubliables avec les cambodgiens comme peu de gens ont l’occasion de le faire. J’ai découvert une culture totalement différente de la nôtre et en conséquence une manière de travailler diamétralement opposée à celle que l’on connait. J’aime découvrir, apprendre des autres et réussir à m’adapter. Les échanges sont très riches et j’ai rencontré des personnes formidables qui ont rendu ce séjour inoubliable.

Philippe a eu l’audace de partir au bout du monde pour créer son entreprise dans un pays ayant une culture complètement différente de la nôtre. Il a réussi à installer une activité stable, éthique et impliquant des cambodgiens. C’est un excellent artiste et en plus, une personne généreuse et intéressante. Il a partagé son amour du Cambodge avec moi. Nous avons visité les temples d’Angkor ensemble, il a été mon guide car passionné par la culture khmère et il dispose de nombreuses connaissances. Nous passions de longs moments à discuter et à refaire le monde. Je le remercie pour cet accueil chaleureux, pour le temps qu’il m’a donné, et pour toutes les choses qu’il a partagé avec moi.

Grâce à Tara, un ami cambodgien, j’ai eu la chance de vivre des moments en immersion totale dans la culture cambodgienne. Je me souviendrai toujours de la journée que nous avons passé dans sa famille à la campagne pour la Fête de l’eau. Malgré la barrière de la langue (sa famille ne parle ni français ni anglais), nous avons partagé un moment convivial et empreint de simplicité. Nous avons aussi fait ensemble une séance photo en tenue de mariage traditionnelle khmer et je garde des souvenirs mémorables de cette journée.

Un ami cambodgien m’a dit avant que je parte : « Attention, à trop vouloir décrocher, on en oublie de regarder les étoiles ». S’arrêter un petit moment pour regarder ce qu’on a autour de soi et s’apercevoir que l’important n’est pas le but que l’on s’est fixé mais le chemin que l’on prend.

 

  • L’atelier et la galerie de Philippe à Borei Prem Prei, bien évidement.
  • Le salon de thé de Nikki « La couleur du thé » où l’on peut se relaxer dans une ambiance apaisante avec une tasse de thé.
  • Claremont Hotel tenu par Patrice qui s’occupe aussi d’une ferme dans la campagne où il cultive des fruits du dragon.
  • La guest house Three Monkeys Villa gérée par Stéphane et Hervé mais réservée aux hommes uniquement.
  • Garden of Desire, bijouterie de Pisith qui travaille avec l’argent et crée des pièces uniques et originales.”