L'équipe

Dernier jour en Inde… Par les étudiantes Promising !

17 juin 2014
Les stagiaires Promising, parties à l'aventure chez nos pionniers, sont rentrées en France, non sans émotions. Nous vous faisons voyager une dernière fois à travers leur récit.
S'engager pour les autres

Me voilà arrivée à la fin de la mission. Mansukh envoie l’ensemble des produits à Ahmedabad, une ville se situant à 4h de route de Wankaner afin de tester nos solutions en conditions réelles.  Dès le lendemain, nous apprenons que tous les produits sont arrivés intacts à Ahmedabad. Victoire !

Un journaliste nous a rendu visite pour rédiger un article sur notre travail. Nous prenons des photos et il nous pose des questions sur notre mission mais également sur notre ressenti sur l’Inde.

Nous préparons nos affaires. J’offre une partie de mes affaires personnelles à des indiens du village auxquels je me suis beaucoup attachée, en raison de leur gentillesse et leur simplicité. Cela me fait du bien de leur faire plaisir. 

Le dernier soir, je partage mon dernier repas avec Djini, Djina et leur fils Ravi, rempli d’émotions car je sais que je ne les reverrai probablement jamais. La communication entre nous s’est bien améliorée. Nous nous sommes appris mutuellement des mots Anglais/Guajati. Je n’ai pas envie de les laisser. On s’échange nos numéros de téléphone. Ils n’ont pas internet alors je sais que ce sera probablement très compliqué de garder contact. 

La nuit se fait longue, je n’arrive pas à dormir. Je pense à toutes les personnes que j’ai pu rencontrer. Je me dis que ici c’est leur vie, pas la mienne. J’ai un pincement au cœur:  ils vont me manquer. 

Le lendemain, nous partons pour Ahmedabad avec Mansukh. Nous allons à l’institut de l’innovation, partenaire de Mitticool, pour leur expliquer notre mission.
Nous restons ensuite trois jours à Ahmedabad, la plus grande ville de l’Etat afin de visiter. La densité de population est impressionnante: environ 12000hab/km. Ahmedhabad et l’Etat du Guajarat en général ne sont pas du tout touristique donc les indiens nous épient beaucoup du regard. Certains viennent même nous demander de prendre des photos de nous. Nous acceptons à chaque fois car cela a l’air de leur faire très plaisir. Nous avons visité plusieurs temples ainsi que la maison de Gandhi, puisqu’il était originaire du Gujarat. 


La dernière nuit, nous partons à 2h du matin, pour nous rendre à l’aéroport. Sur le trajet, ce fut un choc déchirant. Nous voyons un nombre affolant d’indiens dormant au sol, sur les trottoirs. La misère est présente partout en Inde mais à Wankaner, petit village, elle était moins visible que dans la grande Ahmedabad. De tout mon voyage, ces dernières images ont été les plus difficiles à vivre.