Les pionniers

Les carnets de voyage d’une étudiante Promising… Chapitre 4 !

03 juin 2014
Vous souvenez-vous des trois stagiaires Promising parties à l'aventure chez nos pionniers? Aujourd'hui, nous vous livrons les dernières aventures de Laure !
Créer dans l'éthique

Les journées se ressemblent de plus en plus. Je me lève aux alentours de 8h pour prendre ma douche et déjeuner avant d’aller travailler entre 9h et 9h30. 

Depuis quelques jours, j’essaie d’optimiser les conditions de transport et d’emballage de leurs produits. L’entreprise semble avoir beaucoup de casse, notamment lors des vols longs courriers (changement de véhicule, casse lors du chargement, etc). Cela me semble normal car il m’a ensuite montré leurs conditions d’emballage : un frigo entouré d’une coque en polystyrène ultra rigide. Rien d’étonnant à ce qu’il y ait beaucoup de casse donc!

De plus, il me précise que lors du chargement, les transporteurs jettent relativement violemment les produits dans le camion : cela n’est pas possible pour de tels produits, si fragiles. J’ai donc recherché de nombreuses solutions de logistique et de conditionnement pour pouvoir remédier à ce problème. Je n’ai donc à ce jour toujours pas fini ce travail de longue haleine. 

[vignette_3456.jpg] Aux alentours de 20h je me prépare pour aller chercher mon amie que je suis ravie de retrouver ! Je suis donc partie avec Parag et le taxi (les mêmes personnes qui sont venues me chercher à l’aéroport le 14 Avril). Le trajet fut extrêmement long mais de nombreux souvenirs me revenaient en tête en observant la même route que j’avais empruntée quelques semaines plus tôt. Nous nous sommes faits arrêter deux fois par la police lors des barrages. Rien de grave hormis que ma carte d’identité est périmée depuis 2013 et que j’avais oublié de prendre mon passeport avec moi qui lui est à jour. Les 4h de route furent très longues et l’attente à l’aéroport fut interminable (2h d’attente). Iza est arrivée à 4h dans l’aéroport. Les retrouvailles furent fantastiques. Nous avons discuté durant les 4h du retour, non-stop. Nous sommes arrivées vers 8h du matin le jeudi et n’ayant toujours pas dormi, je me trouvais dans un état de fatigue absolu. Nous sommes donc allées nous reposer de 10h du matin jusqu’à 15h. Au réveil nous sommes allées discuter avec la famille afin qu’ils puissent connaitre d’avantage Iza. L’anglais pour elle fut difficile à pratiquer, mais c’est normal les premiers jours:  je me suis revue à mon arrivée, bafouillant un anglais peu convaincant !

A ce stade de mon stage, je remarque que j’ai tissé des liens forts avec cette merveilleuse famille. Hiraben me parle sans arrêt en Gujartti espérant qu’un jour je comprenne chaque mot, elle me fait des câlins et rigole beaucoup. Raja me fait des blagues sans arrêt et je m’entends vraiment bien avec lui, de même pour Ravi et Radha. Cette famille est étonnante, chaleureuse, très humaine et surtout très compréhensive.