Les pionniers

Après Alert Me, Pilgrim part à la conquête de l’Internet des Choses !

28 mai 2014
Notre pionnier Pilgrim Beart ne tient pas en place. Après avoir fondé AlertMe, Pilgrim s’attèle désormais à sa toute récente start up, «1248», ou l’art de connecter nos objets du quotidien... 
S'engager pour les autres Mots-clés : Démocratie/Droits de l’homme, Protection/Droits des enfants

L’internet des choses est un concept qui a émergé ces dernières années et désigne l’extension d’internet à des objets du monde physique pour en faciliter l’usage quotidien. 

Beaucoup le considèrent comme la nouvelle révolution internet, l’internet 3.0, qui succède au Web Social qu’est le 2.0. 

Prenons quelques exemples concrets : grâce à son application sur smartphones, notre pionnier estonien Rainer Nolvak a permis de répertorier, via la géolocalisation, les déchets qu’il ira ramasser lors de cette grande journée du Clean Up Day. Il y a aussi Bright Simons, notre pionnier ghanéen, qui permet à n’importe qui de traquer les faux médicaments grâce à un système de SMS… Ou encore Pilgrim lui-même qui, à l’aide d’AlertMe, a permis aux individus de mieux gérer leur consommation d’énergie en en suivant les coûts en temps réels. 

Ainsi, les domaines d’application sont larges: gestion des déchets, planification urbaine, protection environnementale, services d’urgence, santé, développement durable… 

 Pilgrim se met au service des entreprises pour connecter leurs produits et optimiser ainsi le temps et les ressources. Il propose par exemple ce qu’il nomme, non sans humour, “l’internet des cochons” . En plaçant des capteurs sensoriels sur les infrastructures, les agriculteurs sont capables d’analyser leurs données et ainsi prévoir et calculer les besoins des porcins. 

 Ça vous donne des idées?